L'ostéopathie pour les adultes

L'ostéopathie pour les femmes enceintes

Au cours de la grossesse, le corps de la femme enceinte subit des changements physiologiques nécessaires au bon développement du nourrisson et à l'accouchement, mais peuvent parfois être à l'origine d’inconforts, voire de douleurs.

Parmi ces changements, certaines hormones (la relaxine) rendent les tissus du corps plus élastiques pour faciliter le port puis la sortie du bébé. Le bas du dos se creuse, le poids et la forme du ventre modifie la posture, déplaçant la ligne de gravité vers l’avant.  En même temps, la place que va prendre le bébé oblige les viscères (intestins, reins, etc…) à trouver leur place.

L’ostéopathie peut accompagner la future maman à s’adapter à ces contraintes qu’elle va connaître durant 9 mois ; par exemple, en améliorant la mobilité des bassin, colonne vertébrale, diaphragme, grill costal ou organes entre eux… Et la soulager de certaines douleurs (voir plus bas).

En vue de la fin de grossesse, l’ostéopathie est un bon complément aux cours de préparation à l’accouchement. Cette étape est un moment intense, fatigant et contraignant, où le corps exigera d'importants efforts pour s’adapter.Pour faciliter le travail ou pour limiter les séquelles conséquentes à l’accouchement, un suivi ostéopathique permettra de diminuer les obstacles mécaniques (bassin peu mobile, muscles en tension) sur le chemin qu'empruntera votre bébé pour voir le jour.

Après l'accouchement, votre petit miracle est enfin arrivé ! Maintenant, votre corps va revenir vers sa morphologie originelle ; ligaments et utérus vont retrouver tonicité et taille d’avant la grossesse.

L'ostéopathie chez la jeune maman va aider à retrouver une mobilité équilibrée d’éléments importants comme le bassin, lombaires ou système viscéral. 

Etape importante, la rééducation périnéale, indispensable et réalisée par une sage-femme ou un kinésithérapeute, peut être optimisée par l'ostéopathie, avant (bilan post-partum pour détecter d’éventuels pertes de mobilité) et en parallèle de ces séances.

 

Quelques raisons pour lesquelles une femme enceinte peut faire appel à un ostéopathe au cours de sa grossesse et/ou une fois passée : 

  • Troubles mécaniques : Douleurs lombaires (lombalgie), "Sciatique" (sciatalgie, cruralgie), coccygiennes, de la cicatrice de la péridurale, du pubis…

  • Troubles digestifs : Reflux gastriques, ballonnements, nausées, vomissements, constipations, les diarrhées…

  • Troubles circulatoires : Jambes lourdes, maux de tête (céphalées), hémorroïdes, œdèmes, voire gênes du canal carpien, incontinences…

 

Vous pouvez donc voir votre ostéopathe tout au long de votre grossesse, ainsi qu’en post-partum.

L’ostéopathie est une approche manuelle, douce, non médicamenteuse et non invasive, pour améliorer votre bien-être et celui de votre bébé.