1.  Comment choisir un "bon" ostéopathe ?

Il est important de se sentir bien dans sa relation avec son thérapeute. Il doit être à votre écoute et pouvoir vous expliquer, si possible, ce qui vous arrive et ce qu'il fait.

Il prend le temps d'investiguer votre corps dans son entier et ne se limite pas à la zone douloureuse.

 Il établit un suivi entre les éventuelles séances.

  2.  Mon cas nécessite t-il un ostéopathe ?

Ensemble, par téléphone, nous déciderons d'une séance d'ostéopathie ou de consulter un autre praticien ou un service d'urgence.

 

  3.  Faut-il amener les examens complémentaires  ?

Oui, tout examen complémentaire et son compte-rendu peut aider à orienter les choix du praticien. 

  4.  Ostéopathe ou Kiné ?

Ces 2 professions sont proches en tant que thérapies manuelles et qui utilisent certaines techniques semblables voire similaires.

Le Kinésithérapeute a pour spécificité principale la réeducation ciblée, suivant un protocole précis pour un meilleur fonctionnement corporel. Souvent prescrite après un traumatisme (accident, opération) ou contre une douleur. Il utilise également souvent des machines.

L'Ostéopathe cherche la cause de la douleur, localement ou de façon plus éloignée dans le corps (prise en charge globale). Il possède une large palette de méthodes et techniques manuelles .

Tout de fois, Les 2 peuvent faire de la prévention et traiter, pas de la même manière cependant, dans le but commun de redonner un meilleure mobilité.

Surtout, les 2 peuvent se compléter dans l'objectif d'améliorer votre bien-être.

  5.  Combien de temps dure une consultation d'ostéopathe ?

La durée de la séance doit comprendre le temps de la rencontre, de l'interrogatoire, de l'examen, du soin et des explications.

En moyenne, la consultation d'ostéopathie dure 45 minutes.

La durée dépendra de votre problématique, de vos antécédents, de votre âge, des techniques utilisées et des conseils apportés.

La 1ère séance est généralement plus longue que les suivantes car elle comprendra la création du dossier.

  6.  L'ostéopathe va t-il me faire craquer ?

L'ostéopathe possède de nombreuse techniques pour vous soigner. Tissulaires, structurelles, craniennes, viscérales, etc…

Les techniques dites "structurelles" peuvent occasionner un bruit de l'articulation. Celui-ci n'est pas douloureux et ne signifie pas que l'articulation est déplacée ou "remise en place". Selon les connaissances actuelles, il serait la conséquence d'une libération d'une petite bulle de gaz au sein de l'articulation.

Cependant, n'hésitez pas à signaler si vous avez une crainte à ce sujet. Je pourrais vous rassurer ou utiliser d'autres techniques.

 

  7.  L'ostéopathie est-elle dangereuse ?

Non, l'ostéopathie n'est pas dangereuse.

Il peut exister des contre-indications, que l'ostéopathe investiguera via des tests spécifiques, selon votre état de santé. Si c'est le cas, il vous orientera vers le spécialiste adequat.

Heureusement, ces cas de figure sont très rares, mais il faut rester prudent.

  8.  Faut-il se déshabiller chez l'ostéopathe ?

Il sera certainement nécessaire d'être en sous-vêtements. Pour l'observation de la posture, des courbes de la colonne vertébrale, de marques sur la peau. Ainsi que pour les manipulations et mouvements que les vêtements pourraient gêner.

  9.  Combien de séances sont nécessaires chez l'ostéopathe ?

Cela dépendra dépendra principalement de la raison de votre venue, de l'ancienneté des troubles, de vos antécédents, de votre âge et de votre réaction aux séances.

Le temps entre 2 séances est en moyenne de 2 semaines. 

En général, on peut considérer qu'il faille 1 à 3 consultations sur 2 mois environ. Le plus souvent, une consultation 2 semaines après la 1ère puis 1 mois après la 2nde.

Il est conseillé de consulter un ostéopathe environ 1 ou 2 fois par an, à titre préventif.

  10. Comment se passe le remboursement des séances d'ostéopathie ?

L'ostéopathie n'est pas prise en charge par la Sécurité Sociale. 

Heureusement, presque toutes les mutuelles les prennent en charge. 

Une note d'honoraire vous sera remise en fin de séance à transmettre à votre mutuelle pour le remboursement totale ou partielle des frais de santé.