L'ostéopathie pour les adultes

L'ostéopathie pour les bébés

Bébés et ostéopathie

Les bébés peuvent bénéficier de séances d’ostéopathie autant que les adultes, sportifs ou séniors.

Elle peut, d'ailleurs, être grandement utile, car la naissance n’a rien d’anodin, aussi bien pour la maman que pour le bébé. Il a pu y subir de fortes contraintes, pressions, en plus de ceux vécus dans le ventre de sa maman. Le début de la vie d'un nouveau-né n'est pas de tout repos, non plus, car les structures de son corps se mettent en place.

Le but des séances d'ostéopathie sera de calmer les tensions accumulées pendant la grossesse et l’accouchement. Ainsi, l’ostéopathe cherchera à rééquilibrer ces "tensions" et favoriser l’état de santé de votre bébé, participant à sa croissance dans les meilleures conditions possibles.

 

La naissance d'un enfant apporte beaucoup de joie. Mais aussi quelques difficultés pour lui. C'est une étape "traumatisante" pour son corps. 

Ainsi, même lors d’un accouchement sans difficultés apparentes, le nouveau-né peut présenter des dysfonctions. Il est donc conseillé de l’emmener voir un ostéopathe par prévention.

Au cours d'accouchements plus ou moins compliqués, il a pu être nécessaire d'utiliser des forceps, une ventouse ou des spatules pour aider à la sortie du bébé qui peuvent entrainer des perturbations pour lui et engendrer des troubles fonctionnels.

Le praticien intervient également pour traiter différents troubles et infections touchant le nourrisson au quotidien, comme :

  • Les coliques du nourrisson, régurgitations difficiles, reflux gastro-oesophagiendifficultés à digérer.

  • Des bronchites et otites à répétition.

  • Certaines déformations du crâne, torticolis congénitaux, troubles de la succion ou difficultés à téter.

  • Des difficultés lors de l’apprentissage de la marche.

  • Certains troubles du sommeil, qui peuvent être dus à des gênes citées ci-dessus.

  • Antécédents de traumatisme (chute, fracture, luxation, chirurgie).

 

Enfants et ostéopathie

L'ostéopathie est très utile durant la croissance de votre enfant, depuis la naissance et à chaque étape de sa vie, comme le maintien de sa tête, le début de l'alimentation ou de la marche.

Plus grand, votre enfant va connaître d'autres contraintes, le port du cartable, la pratique d'activités physiques, des chutes, par exemple. Il peut s'agir également d'une attitude scoliotique, d'un début de scoliose ou d'antécédents traumatiques (fracture, entorse, chutes, chirurgie…).

Un bilan annuel, par exemple à chaque rentrée, peut être recommandé.

Si votre enfant est suivi pour des troubles visuels (rééducation orthoptique), troubles de l'auditionaffections ORL à répétition (otites, sinusites.) travaux dentaires (port d'appareil) et troubles de concentration à l'école par exemple, n'hésitez pas à consulter en ostéopathie en complément.

 

Attention ! Ces consultations ne remplacent en aucun cas le suivi classique chez le pédiatre.

L’ostéopathie est une approche thérapeutique douce et non intrusive

qui peut s’adresser à un enfant ou un nourrisson dès ses premiers mois.