L’OSTÉOPATHIE

 

Définition de l'ostéopathie

"L'ostéopathie est une thérapie manuelle et consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d'en altérer l'état de santé."

Le concept ostéopathique

L'ostéopathie repose sur des principes fondamentaux, dont :

L'unité du corps : les différents éléments et systèmes constitutifs du corps humain étant reliés entre eux par l'intermédiaire des tissus organiques, il constitue un tout indissociable. Dès qu'une structure du corps est perturbée, cela peut retentir sur d'autres plus ou moins éloignées par le biais de ces tissus.

La recherche de la cause : L’ostéopathe recherche la (ou les) dysfonction(s) en ayant entrainé d'autres en cascade aboutissant aux symptômes. Une entorse mal traitée dans le passé peut vous faire mal au dos aujourd’hui.

La structure gouverne la fonction : Dès qu'une structure qui compose le corps humain perd de sa mobilité, la fonction qu'elle est sensée remplir est perturbée, et inversement, pouvant entraîner un trouble fonctionnel. C'est ce que l'ostéopathe s'attelle à rétablir. La vie, c'est le mouvement.

L'individu dans sa globalité : L'ostéopathe prend en compte l'individu dans sa globalité, non seulement physique, mais aussi émotionnelle et environnementale, selon sa propre identité et spécificité.

L'auto guérison du corps : Le corps humain est régit par des systèmes de défense, de réparation, de régulation, d'adaptation, qui lui permettent de maintenir un certain équilibre de santé. Cette régulation est appelée homéostasie. L'ostéopathe va aider ces systèmes à remplir leurs fonctions.

Quelques définitions de notions que votre ostéopathe emploiera :

La dysfonction somatique ostéopathique :

C'est une restriction de mobilité d'une structure du corps que, seul, l'ostéopathe sera amené à rechercher. Souvent silencieuse (asymptomatique), elle va parfois, se résorber sans intervention extérieure, par une compensation à distance.

Parce que silencieuse, il est recommandé, en préventif, de voir un ostéopathe 1 à 2 fois par an.

Le phénomène d'adaptation/compensation :

En réaction à ce dysfonctionnement somatique, le plus souvent, le corps "compense", s'adapte (disparition de douleur ou qui "s'est déplacée") de diverses façons. Jusqu'à ce qu'il n'y arrive plus et s'y installe alors un trouble fonctionnel.

Le trouble fonctionnel :

Nouveau dysfonctionnement du corps, souvent en souffrance. Qui risque de devenir pathogène (source de maladie) s'il persiste et que l'organisme n'arrive plus à s'en adapter seul.

 

L'action de l'ostéopathe est donc à la fois préventive et curativeC'est à dire en réduisant ou supprimant la (les) cause(s) des troubles fonctionnels et leurs impacts.

POUR QUI?

L’ostéopathie s’adapte à tous les âges de la vie, y compris la femme enceinte ou des personnes malades avec ou sans traitements médicaux.

Chez l’adulte, les douleurs liées au monde du travail, à la sédentarité ou à la pratique sportive, par exemple, peuvent être soignée par l’ostéopathie. Les entreprises, soucieuses de la santé de leurs collaborateurs, font de plus en plus appel à un ostéopathe pour leur limiter les troubles musculo-squelettiques. En savoir plus...

 

Les sportifs poussent leur corps vers ses limites. L’ostéopathie permet d'améliorer ses performances, de limiter ou soigner des blessures et de diminuer le temps de récupérationEn savoir plus...

 

La femme enceinte va subir des modifications physiologiques. L’ostéopathe peut lui permettre d’avoir moins de gênes ou douleurs de grossesse et de mieux se préparer à l'accouchementEn savoir plus...

 

Pour les nourrissons, il s'agira d'atténuer les contraintes subies au cours de l’accouchement, 1ère étape traumatisante de la vie, pour mieux s’adapter à leur nouvel environnement. En savoir plus...

 

Chez l’enfant, l'ostéopathie lui permettra de passer plus facilement différentes étapes de son évolution comme la marche, le cartable, le sport, l'appareil dentaire... En savoir plus...